Fiche technique du LIERRE n°21 "Réaliser une animation autour des plantes médicinales"

La nature recèle de nombreux trésors de santé…
Qu’elles soient domestiquées ou sauvages, certaines plantes sont connues et reconnues pour leurs vertus thérapeutiques. Depuis l’Antiquité, l’Homme utilise des feuilles, des fleurs ou encore des racines pour se soulager naturellement des troubles quotidiens. Il en est de même pour les animaux : en témoigne, le chamois mordu par un serpent qui broute des euphorbes, plantes aux vertus purgatives, alors qu’il n’en mange d’ordinaire jamais. En effet, une fois purgé l’animal se libère ainsi du venin.

En quête d’authenticité et de nature, notre société redonne progressivement une place aux plantes et plus
particulièrement aux plantes médicinales : plantes qui renferment un ou plusieurs principes actifs capables de prévenir, soulager ou guérir des maladies.

Avant de vous lancer dans vos préparations, sachez qu’il existe des recommandations quant à l’usage médicinal des plantes. Selon votre public et le temps qui vous est imparti pour l’animation, toutes les activités ne sont pas réalisables. Voici quelques conseils afin que l’animation se déroule au mieux et en toute sécurité :
- Les remèdes à base de plantes ne sont pas destinés à tous les publics : ils sont à proscrire pour les enfants de moins de 30 mois, pour les femmes enceintes (durant les 3 premiers mois minimum) et pour toute personne ayant des antécédents médico-chirurgicaux notables (insuffisance respiratoire chronique, diabète, etc.).
- Précisez bien aux participants des ateliers que, même s’il paraît plus naturel, le remède à base de plante, comme tout principe actif, peut être dangereux et ne doit pas être banalisé : les proportions doivent être respectées (doubler la quantité n’en rend pas le remède plus efficace !)
- Enfin, si vous utilisez un remède ou une plante pour la première fois, assurez-vous d’en avoir bien saisi les propriétés avant de l’utiliser en animation. Attention notamment aux interactions médicamenteuses de certaines plantes avec des médicaments pharmaceutiques.
- Les remèdes n’excluent d’aucune façon le conseil de son médecin traitant.
- Avant de vous donner diverses idées recettes, voici quelques conseils sur la façon de récolter et conserver vos plantes.

"J'aime fort les jardins qui sentent le sauvage" Pierre de Ronsard.

Le jardinage est une passion commune à bien des citoyens. Pour flâner, cultiver, se reposer ou s'émerveiller, en ville à la campagne, privés, publics ou partagés, les jardins nous apportent une forme de bien-être.
Cette qualité de vie, les jardiniers ont a cœur de la préserver. En jardinant au naturel, sans produits phytosanitaires ni engrais chimiques, ils contribuent à préserver la santé, la qualité de la ressource en eau, les sols et la biodiversité.

nature_img5

PUBLICATIONS

Fiche Technique n°43 "Initiation à l'art floral"

Fiche technique n°42 "Initiation à la permaculture"

Connaître son sol par l’observation et au moyen d’analyses simples - vidéo

person_img

URCPIE des Hauts-de-France

Union Régionale des Centres Permanents d'Initiatives pour l'Environnement Tel : 03 23 80 03 02

CONTACT