(Santé Environnement) La newsletter #19

- Contribuez... Consultation publique Plan National Santé Environnement
- À lire... Les nanoparticules de dioxyde de titane traversent le placenta
- Regard sur... Les perturbateurs endocriniens
- COVID 19... Produits ménagers
- À partager... Actions en faveur de la santé environnementale
- À lire... Des microplastiques dans les biberons
- À voir... La fertilité en déclin

Newsletter UR CPIE Hauts-de-France
si vous ne lisez pas correctement ce message, cliquez ici
jeudi 29 octobre 2020
Contribuez... Consultation publique sur le Plan National Santé Environnement
 
Le PNSE 4 ambitionne de permettre à chacun d'entre nous d’être acteur de son environnement et de sa santé, c’est-à-dire de mieux comprendre et mieux connaître les risques auxquels on est exposé afin de pouvoir agir pour réduire son exposition. Le PNSE en consultation comporte dix-neuf actions articulées autour de quatre axes : s’informer sur l’état de son environnement et les bons gestes à adopter, réduire les expositions environnementales affectant notre santé, démultiplier les actions concrètes menées dans les territoires en mobilisant les collectivités, et mieux connaître les expositions et les effets de l’environnement sur la santé des populations en développant des efforts de recherche en santé-environnement.
Lire la suite...
 
À lire... Le dioxyde de titane traverse le placenta
Le E171 est un additif alimentaire blanchissant. Son utilisation alimentaire est suspendue en France depuis le 1er janvier 2020. Des études ont montré qu'il était capable de passer dans le sang sous forme de nanoparticules. Aujourd'hui, l'Université Jules Verne de Picardie contribue à une étude montrant son comportement sur le placenta.
Lire la suite...
 
Regard sur... Les perturbateurs endocriniens
Sans que nous les soupçonnions toujours, ils se glissent dans notre environnement quotidien, dissimulés dans des objets anodins, voire dans certains aliments que nous consommons. Qui sont les perturbateurs endocriniens ? De quoi sont-ils accusés ? Quels sont les produits coupables de les diffuser ? Et surtout, comment les éviter le plus possible ?
Lire la suite...
 
COVID 19... Produits ménagers
Avec la crise sanitaire, les exigences en matière d’hygiène et de nettoyage ont été considérablement renforcées.  Pourtant, certains produits ne sont pas inoffensifs, notamment pour les enfants et les femmes enceintes. C'est le cas de l'eau de Javel qui fait un retour en force depuis l'arrivée du virus, ou encore des lingettes désinfectantes.
Lire la suite...
 
À partager... Actions en faveur de la santé environnementale
Le site internet "Territoire engagé pour mon environnement, ma santé" donne la possibilité aux acteurs de la santé-environnementale de se faire connaître auprès des collectivités et des territoires souhaitant travailler sur ce sujet.  Il suffit de remplir un questionnaire en ligne. Objectif : faire connaître aux territoires les structures compétentes de proximité.
Lire la suite...
 
À lire... Des microplastiques dans les biberons
Un bébé avale plus d’un million de microparticules de plastique détachées de son biberon chaque jour. Certains biberons libèrent jusqu’à 16 millions de microplastiques par litre et la température joue un rôle important. Si l’eau est chauffée à 95 °C, la quantité peut monter jusqu’à 55 millions par litre.
Lire la suite...
 
À voir... La fertilité en déclin
Chez les hommes des pays occidentaux, le nombre de spermatozoïdes a chuté de 60 % en cinquante ans. Certains chercheurs voient dans cette tendance une menace pour la fertilité masculine. Comment expliquer ce déclin ? Les présentateurs de "Xenius" s'intéressent aux nombreux facteurs qui entrent en jeu dans le processus de fécondation.
Lire la suite...
 

Vous avez une information sur la santé environnementale à faire passer ?
Vous avez une question ?

URCPIE des Hauts-de-France - contact@cpie-hautsdefrance.fr - 03.23.80.03.02

   

Vous souhaitez vous désabonner : cliquez sur ce lien

« L'environnement est la clé d'une meilleure santé ».
Déclaration de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en 1999.

Les CPIE de Picardie vous aident à identifier les sources de pollution dans votre cadre de vie (air ambiant, eau, alimentation, ameublement, ...) et vous proposent des solutions alternatives, faciles à mettre en place pour préserver votre santé et l'environnement.

nature_img5

PUBLICATIONS

Zéro perturbateurs endocriniens au bureau : 10 conseils

Guide pratique "Livret de survie pour des repas de famille réussis !"

FEES en Picardie (Femmes Enceintes Environnement Santé)

person_img

URCPIE des Hauts-de-France

Union Régionale des Centres Permanents d'Initiatives pour l'Environnement Tel : 03 23 80 03 02

  • CONTACT

  • Nom
  • Email
  • Structure
  • Téléphone
  • Code Postal
  •