(Santé environnement) La newsletter #12

- Attention aux intoxications au monoxyde de carbone !
- Changement climatique et santé des enfants
- Moins d'additifs dans les produits transformés
- Micropolluants dans l'eau et pratiques de soin
- Bougies et qualité de l'air intérieur
- Protoxyde d'azote, des pratiques à risque
- Le fluor interdit dans le fartage des skis

Newsletter UR CPIE Hauts-de-France
si vous ne lisez pas correctement ce message, cliquez ici
jeudi 5 décembre 2019
Attention aux intoxications au monoxyde de carbone !
 
Chaque année, environ 1 300 épisodes d’intoxications au monoxyde de carbone survenus par accident et impliquant près de 3 000 personnes sont déclarés aux autorités sanitaires. Maux de têtes, fatigue, nausées... Attention, il s'agit peut-être des premiers signes d'intoxication au monoxyde de carbone. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone agit comme un gaz asphyxiant.
Les appareils utilisant des combustibles (gaz naturel, bois, charbon, fuel, butane, propane, essence ou pétrole, etc.) pour la production de chaleur ou de lumière sont tous susceptibles, si les conditions de leur fonctionnement ne sont pas idéales, de produire du monoxyde de carbone (CO). Et avec les températures hivernales, et les besoins de chauffage, les risques augmentant. Voici quelques recommandations pour avoir les gestes qui protègent car cela n'arrive pas qu'aux autres !
Lire la suite...
 
Changement climatique et santé des enfants
Selon les projections climatiques, un enfant qui naît aujourd’hui vivra dans un monde réchauffé de 4°C avant d’avoir atteint ses 70 ans. Dans son dernier rapport annuel, La revue scientifique et médicale britannique The Lancet donne un coup de projecteurs sur les effets délétères du réchauffement climatique sur la santé des enfants.
Lire la suite...
 
Moins d'additifs dans les aliments transformés
Bonne nouvelle ! Les aliments transformés contiennent moins d’additifs. Ceux qui en sont dépourvus pèsent désormais 22 % du total. Mais il reste encore des marges de progrès : près de la moitié des produits contient au moins trois substances différentes. Les pires : viennoiseries et desserts surgelés, produits traiteurs frais ou glaces avec souvent plus de 10 additifs.
Lire la suite...
 
Micropolluants dans l'eau et pratiques de soin
Retrouvez les actes de la conférence Eau & Santé des 7 et 8 novembre 2019 à Villeurbanne. Elle portait sur les médicaments et détergents-biocides dans l’eau : la caractérisation des apports, l’évolution des flux dans les systèmes d’assainissement, les impacts environnementaux et sanitaires, la réduction à la source et les leviers d’actions.
Lire la suite...
 
Bougies et qualité de l'air intérieur
À l'approche de Noël, les ambiances chaleureuses font partie de la fête et on ressort ses bougies. Mais attention, qu'elles soient ou non parfumées, toutes les bougies, mais aussi les bâtons d'encens et le papier d'Arménie, sont des sources de pollution de l'air intérieur. Donc prudence et aération sont de mises !
Lire la suite...
 
Protoxyde d’azote, un gaz hilarant dangereux
Ce gaz, parfois utilisé par les jeunes pour son effet euphorisant présente des risques graves : asphyxie, perte de connaissance, brûlure par le froid du gaz expulsé de la cartouche, perte du réflexe de toux et risque de fausse route, désorientation, vertiges, risque de chute et des risques à plus long terme : atteintes de la moelle épinière, anémies, ...
Lire la suite...
 
Le fluor interdit dans le fartage des skis
Utilisé depuis les années 1980 pour favoriser la glisse des skis, le fluor (imperméable et garantissant un bon fartage) est officiellement banni par la Fédération Internationale de Ski (FIS) pour son impact négatif sur l'environnement et la santé. Décision prise ce week-end et mise en application dès la prochaine saison hivernale 2020-2021.
Lire la suite...
 

Vous avez une information sur la santé environnementale à faire passer ?
Vous avez une question ?

URCPIE des Hauts-de-France - contact@cpie-hautsdefrance.fr - 03.23.80.03.02

   

Vous souhaitez vous désabonner : cliquez sur ce lien

« L'environnement est la clé d'une meilleure santé ».
Déclaration de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en 1999.

Les CPIE de Picardie vous aident à identifier les sources de pollution dans votre cadre de vie (air ambiant, eau, alimentation, ameublement, ...) et vous proposent des solutions alternatives, faciles à mettre en place pour préserver votre santé et l'environnement.

nature_img5

PUBLICATIONS

Zéro perturbateurs endocriniens au bureau : 10 conseils

Guide pratique "Livret de survie pour des repas de famille réussis !"

FEES en Picardie (Femmes Enceintes Environnement Santé)

person_img

URCPIE des Hauts-de-France

Union Régionale des Centres Permanents d'Initiatives pour l'Environnement Tel : 03 23 80 03 02

CONTACT